Suetterlin_icon   Lire le Sütterlin/ Lire l'écriture Fraktur   Fraktur_icon

L'écriture Fraktur « entrez ici »

ENGLISH VERSION   DEUTSCHE VERSION

Apprenons l'écriture Sütterlin


Si vous ne désirez pas apprendre cette écriture et vous cherchez
quelqu'un pour une transcription, suivez ce lien "www.suetterlin-service.de".

Connaissez-vous le jeu Sütterlin pour séniors ?   http://www.seni-on.de
Désirez-vous écrire votre nom ou prénom en Sütterlin ? Ecrire_des_noms.htm


Ceci est un cours pour apprendre l'écriture Sütterlin, écriture créée par le graphiste berlinois L. Sütterlin (1865-1917), qui a été enseignée dans les écoles allemandes de 1915 à 1940. Elle est appelée aussi 'l'écriture allemande'. Cette écriture est une forme standard des écritures très différentes utilisées jusque là dans l'administration.
Ne me contacter pas pour me demander pourquoi cette écriture a été abandonnée,
pourquoi on ne se bat pas pour la réintroduire et ainsi de suite.
Mon seul but est qu'on puisse, que vous puissiez déchiffrer les documents anciens.


Les anciennes générations très souvent ne maîtrisent que cette écriture, cela peut poser bien des problèmes au facteur et aux petits enfants qui doivent lire ces missives. Lorsque le virus de la généalogie se déclare, il est souvent nécessaire de savoir lire cette écriture.
Dans nos futurs exercices de lecture, nous débuterons par « l'écriture Sütterlin » ou « écriture allemande » et nous remonterons jusqu'aux écritures anciennes de l'administration, autrefois nommées « Kurrentschrift »

On ne rencontre l'écriture Sütterlin pratiquement que manuscrite. Même avec un peu d'expérience, il faut se refondre dans ce type d'écriture pour lire un texte explicite.

Passons aux accents : ä, ö, ü portent l'accent tréma. Au Moyen-Âge on coiffait ces lettres d'un « e » minuscule (voir le « e » Sütterlin) , puis au fil du temps notre minuscule lettre s'est transformée en deux petits points.
On peut donc écrire ae, oe, et ue au lieu de ä, ö et ü, exemple : Doerling correspond à Dörling. On peut de même remplacer le « ß » par « ss »

Sütterlin Alphabet
Pour agrandir, cliquer ici


Ce cours a été conçu pour des exercices de lecture et pour l'écriture manuscrite.
Si vous désirez utiliser le Sütterlin dans WORD, il vous faudra la typographie adéquate.
Attention : votre correspondant ne pourra pas lire vos courriels s'il ne possède pas lui-même cette typographie spéciale.

La typographie « Sütterlin » peut être téléchargée
gracieusement grâce à l'autorisation des auteurs R.G. Arens Téléchargez ici.

Précision : le « s rond » se trouve sous la touche $ !


Ici font et instruction pour le Mac : Resources/Suetterlin/sutterl.html



Tout d'abord les minuscules de a à z et la dernière ligne montre quelques cas particuliers
a b c d e  f  g h  i  j k l m n
o p q r s t u v w x y z  
ä ö ü s final ch ck sz tz   mm   nn


Important !
Notez que ces lettres ont été écrites avec beaucoup de soins et il est rare de les retrouver sous cette forme dans les divers documents.
Dénomination : le « s » normal que l'on retrouve au milieu d'un mot est appelé « s long » et le « s final » qui termine le mot est un « s rond ».

Faisons la différence :
1) pour former un « e » la seconde pointe de la lettre prend naissance en haut alors que pour le « n » la pointe se raccorde en bas;
2) le « u » est coiffé d'un arc alors que double « nn » est coiffé d'un trait;
3) le « s long » se trouve dans le corps du mot alors que le « s rond » termine le mot.
Dans un mot composé, il arrive que les deux se suivent ,
Exemple : Hausschlüssel (clef de la porte d'entrée) Hausschlüssel

Réforme orthographique : on me demande régulièrement comment il faut écrire le « ss » avec la nouvelle orthographe par exemple « Nass » (mouillé) et « Missstimmung » (mauvaise humeur).
Personnellement j'estime, que le Sütterlin n'est plus adapté à la nouvelle orthographe et qu'il est préférable de garder cette façon d'écrire « Naß » et « Mißstimmung ». D'autres préconisent de combiner un « s long » avec un « s rond ». Veuillez ne pas m'adresser de mails à ce sujet, merci d'avance !


Voici les majuscules et la forme particulière du « St »
A B C D E F G H  I  J K L M N
O P Q R S T U V W X Y Z St

Exemples :

Comparons : A et O puis e, n, et m et encore G et Q :
Anna (prénom) Oma (grand-mère) Annemie (prénom) Gras (l'herbe) Quatsch (bêtises)


Comparons : L et B puis a et o :
Lage (situation) Bogen (arc) Dose (boîte) Vase (vase) Ware (marchandise) Werner (prénom)


Certaines lettres sont intimement soudées comme « ch » et « St » et le « u » est coiffé d'un appendice :
Hinrich                   Friedrich                         Robert             Rudolph                   Stefan (tous des prénoms)


Comparons C et L puis E et L :
Catharina                           Elisabeth                   Louise            Lotte               Eckert (tous des prénoms)


Exercice de lecture : courrier d'une institutrice à sa hiérarchie, 1928

Leseübung    
Lehrpersonen verhindert. Ich

kann den Eltern die Kinder,

für deren Vorbildung bis

zu einer gewissen Klasse

am Gymnasium, an Ober-





apprenons : exercice de lecture extrait d'un manuel scolaire, 1903 (3 pages)
apprenons : lisons et écrivons, extrait d'un manuel scolaire, 1903 (3 pages)
exerçons nous : écrire des patronymes en Sütterlin NOUVEAU

comparons : l'alphabet dans différentes écritures manuscrites
apprenons : trucs et astuces pour déchiffrer les écritures anciennes
comparons : l'alphabet Sütterlin et les écritures anciennes 17eme -19eme siècle, lettres minuscules
comparons : l'alphabet Sütterlin et les écritures anciennes 17eme -19eme siècle, lettres majuscules

Analyse de texte : recette de vin d'églantines
exerçons nous :      recette de vin d'églantines

Analyse de texte : correspondance d'un soldat 1915
exerçons nous :      correspondance d'un soldat 1915

autres exercices :
Une requête de 1942
Conseils de jardinage pour les ouvriers, 1935 (2 pages)
Conseils pour la ménagère, 1935
Recettes de pâtisserie de nos aïeules, 1890 (5 pages)
Recettes de pâtisserie de nos grands-mères, 1930
Description d'un chemin de fer, 1905
Lettre d'un parrain à son filleul, 1874
Lettre de la paysannerie à leur juridiction, 1750
Avec analyse des signatures des paysans, 1750
Un acte de décès de 1889
Un registre paroissial de 1805
Un registre paroissial de 1784
Ordination d'un prêtre, 1709
Une facture administrative de 1652
Un registre paroissial de 1637
Comparaison entre une écriture manuscrite de 1637 et l'écriture Sütterlin
Une facture administrative de 1492


Merci beaucoup à Martine Kobler pour la traduction.

Pardonnez-moi, je ne parle pas francais !

Début / Home   Liens   email / Empreinte